Bio / Démarche

 

Installée à Montréal depuis 1997, Karine Demers a fait des études en arts visuels et en aménagement intérieur. Elle se dirige ensuite vers d'autres domaines tout en continuant à créer de façon ponctuelle. Motivée par des intervenantes convaincues des bienfaits de l'art-thérapie, elle reprend la création afin de disposer d'un outil pour maîtriser un trouble de l'alimentation récurrent depuis l'enfance. Karine Demers intègre la pratique de l'art de manière intensive depuis 2013. Inspirée par le papier comme médium, c'est en le pliant en formes simples et en très grand nombre que ses pièces se construisent. Elle travaille le papier en s'inspirant de diverses techniques empruntées aux traditions de l'origami et de la mosaïque. La lumière, sous différents angles, ajoute des effets de profondeur sur le relief des pliages. 

Dans des compositions de formes nettes ou plus organiques, cette artiste fascine par la répétition d’éléments abstraits appelant à la simplicité et l’éloquence d’une approche méditative ancrée dans la complexité.

La contrainte de désordres d'habitude (TOC / obsessions d'ordre et de symétrie) et des troubles alimentaires, devenant force créatrice. L'art-thérapie permet à cette artiste de se libérer à travers une démarche esthétique s'inscrivant dans l'analyse de son identité intérieure, l'expression de ses émotions et l'affirmation de sa personnalité. Sa démarche est une réflexion sur un désir de mettre en scène la beauté dans la vulnérabilité de notre existence. Ses œuvres, présentées publiquement depuis 2015, suscitent curiosité et étonnement, tout en s’harmonisant à sa personnalité par le travail de patience, d'une vitalité créative, mais aussi par la délicatesse de certaines pièces.


                                                                                                                      ///


Karine Demers has lived and worked in Montreal since 1997 where she studied visual arts and interior design. In 2013 motivated by an Art Therapist she was referred to for a recurring nutritional condition she had been challenged with since childhood, Demers found that she could manage her wellness with the practice of this intense and meticulous art form. Inspired by paper as her chosen medium, the folding of simple geometric forms in large numbers are the foundation for these constructions. The forms are inspired by the techniques derived from traditional origami and mosaic. As daylight shifts shadows elongate and shorten effecting a kinetic quality to the work. With both straight edge and more organic abstract forms the repetitive and meditative presence endures as a point of fascination. Demers harnessed the constraints of Obsessive Compulsive Disorder in combination with the eating disorder to become a vital creative force. Art Therapy allowed the artist to liberate her interior identity, to express her emotions and to empower herself as a person. The resulting work is one of reflection on the desire to put into place the concept of finding beauty in the vulnerability of our existence. In this practice of great patience and delicacy, Demers first exhibited her work in 2015 to great interest. 

image1